Les rénovations peuvent avoir des conséquences indésirables sur le fonctionnement de votre installation septique. Que vous souhaitiez agrandir votre maison, moderniser votre cuisine ou rénover votre salle de bain, ces changements peuvent entraîner des problèmes coûteux voire le remplacement complet de votre système. Dans cet article, nos experts Soluo vous présenteront en détail les impacts des travaux de rénovation sur une installation septique et vous donneront des conseils pour minimiser les risques et maintenir votre système en bonne santé.

Comment se calcule la capacité d’une installation septique?

Votre installation septique a été conçue en fonction du nombre de chambres à coucher de votre résidence. Cette donnée permet d’estimer combien de personnes peuvent normalement l’habiter. La taille de la fosse septique, où se dirigent les eaux usées, a été choisie en conséquence. Le champ d’épuration, où les eaux clarifiées s’infiltrent dans le sol, a lui aussi été conçu afin de recevoir un certain volume d’eau, estimé en fonction des besoins de la maisonnée. 

L’ajout d’une chambre a donc un impact direct sur le système. S’il ne peut traiter un volume d’eaux usées plus important, votre municipalité exigera que vous mettiez en place une nouvelle installation septique de capacité adéquate. 

À noter que le calcul des chambres ne s’applique pas de la même façon dans le cas de l’ajout d’un logement à votre résidence. Pour une maison bi-générationnelle, par exemple, il faut considérer que ce sont deux familles qui utilisent désormais le système. Autrement dit, une maison transformée en deux logements, même si elle comporte un total de chambres identique, ne requiert pas la même taille d’installation septique. 

Les principaux impacts des travaux de rénovation

Voici les principales conséquences potentielles à prendre en compte avant d’entamer d’importants travaux.

1. Augmentation de la charge hydraulique

Si vous ajoutez une salle de bain, une cuisine ou des appareils comme une laveuse , la quantité d’eau qui entre dans l’installation septique sera vraisemblablement accrue. Les systèmes septiques sont dimensionnés pour une utilisation spécifique, et une augmentation significative de la charge hydraulique peut entraîner des problèmes tels que des débordements, des obstructions ou même une fin de vie prématurée de l’installation. Le règlement provincial utilise le nombre de chambres à coucher pour mesurer la charge hydraulique d’une résidence. Par conséquent, l’ajout d’une salle de bain n’aura pas d’impact sur la taille de votre installation septique puisque ce devrait être le même nombre d’usagers qu’initialement qui utilisent cette salle de bain.

2. Localisation des éléments de plomberie et de drainage

Les travaux de rénovation entraînent parfois un changement des éléments de plomberie. Il s’avère essentiel d’effectuer les modifications nécessaires pour que toutes les eaux usées de la résidence se retrouvent dans la fosse septique et que les eaux de drainage (gouttières, drain français etc..) en soient exclues. Il est important d’exclure les eaux de drainage afin d’éviter d’exposer votre installation septique à une importante quantité d’eau qui n’a pas besoin d’être traitée.

3. Altération de la topographie du terrain

D’importants travaux d’excavation ou des changements dans la topographie du terrain influenceront possiblement la performance de votre champ d’épuration. Une topographie modifiée peut affecter le drainage des eaux usées par une surcharge d’eau sur votre champ d’épuration. Cette situation entraînera potentiellement des problèmes tels que des inondations ou des débordements.

Limiter les risques liés à vos travaux de rénovation

Pour minimiser les risques et prévenir les problèmes potentiels lors de travaux de rénovation, assurez-vous de :

1. Solliciter une expertise professionnelle en installations septiques

Avant de commencer vos travaux de rénovation, consultez une ou un professionnel en installations septiques. Ces personnes qualifiées peuvent évaluer votre système actuel et discuter avec vous de vos plans de rénovation. Elles peuvent en outre vous fournir des recommandations pour minimiser les conséquences sur votre installation septique. 

2. Consulter les archives et conserver un registre

Consultez les archives de votre installation septique afin d’en connaître la capacité. Vous pouvez contacter votre municipalité afin de connaître les informations qu’elle possède sur votre système en particulier. Au besoin, partagez ces informations au professionnel qui vous guide afin qu’il ou elle puisse vous aider à comprendre le système en place. Gardez également des registres détaillés de tous les travaux de rénovation, y compris les modifications apportées à la plomberie. Cela vous aidera à suivre les changements et à détecter rapidement tout problème éventuel.

En bref

Les travaux de rénovation peuvent influencer significativement votre installation septique. Par conséquent, votre budget peut en être affecté. Avant de vous lancer, effectuez les vérifications nécessaires et parlez de votre projet à une personne qualifiée qui saura vous aiguiller. 

Nos experts Soluo sont en mesure de répondre à toutes vos questions en lien avec votre installation septique. Nous offrons un accompagnement téléphonique gratuit afin de débuter votre projet.

D’autres astuces et conseils ici

Nos accréditations

Bionest
Ecoflo
Hydro-Kinetic® par Norweco
System O
Réseau Environnement
ODTPQ